Élections municipales des 15 mars et 28 juin 2020

La gauche rassemblée et unie pour Guéret, pour le territoire !

Pour une ville climatique, solidaire et citoyenne !

La liste du rassemblement à gauche !

L'écho du jour

Revue de presse

Incontestablement un cheminement subtil aujourd’hui au fil des pages du journal local concurrent.
Pourquoi concurrent ? Je plaisante, tout le monde aura compris le clin d’œil de mon « Écho du jour » au regretté quotidien disparu, garant de la pluralité des opinions dans notre microcosme creusois.Cheminement subtil disais-je entre la page 6, où l’on se plonge dans « l’espace de réalité virtuelle immersif du pôle domotique » que possède notre agglo, ce qui nous place visiblement à la pointe du progrès régional, sans trop savoir ce que cela peut coûter ou rapporter…

Puis on avance vers la page 7 consacrée à la question de l’eau, dont on perçoit qu’elle préoccupe à présent tout le monde, puisque un « sage » (schéma d’aménagement et de gestion des eaux) va s’en emparer et anticiper les prochaines pénuries, et ce dès … 2024 !
En attendant, la préfecture nous exhorte à adopter des pratiques sobres, ce qui, sans plus d’explications, peut laisser perplexes nombre de nos concitoyens !

En page suivante, un concurrent (un vrai, enseignant comme moi, peut-être un peu prisonnier de la discipline qu’il dispense…) attaque la conquête de la mairie par la face économique, qui relève pourtant de la compétence de l’agglo.
Peu de concret cependant, ni d’allusion au travail partenarial à mener avec les autres communes concernées.Il semble tendance d’envisager des gouvernances (municipales et intercommunales) très dirigistes… Ce n’est pas notre projet.

Et, pour finir, le petit article, juste en vis-à-vis, « quel sera l’avenir du COS » (Comité des Oeuvres Sociales de la Mairie) ? Une vraie question pour cette sorte de comité d’entreprise pour les agents communaux, qui reçoit de l’aide de la mairie, et s’inquiète à juste titre de son avenir.
Nous, nous veillerons à son bon fonctionnement, cela fait partie de nos engagements dans le volet solidarité de notre programme, ainsi qu’à maintenir l’aide aux associations qui irriguent notre territoire.

Ouf, on peut refermer le journal, on a fait le tour des sujets du moment !
A demain…

Sylvie Bourdier, tête de liste guéret en commun
retour haut de page